Scénario catastrophe : vous êtes à Bordeaux, fatigué voire jetlagué, vous êtes parti sans montre ou téléphone portable, et il n'y a p...

Les horloges de Bordeaux 1/2

Scénario catastrophe : vous êtes à Bordeaux, fatigué voire jetlagué, vous êtes parti sans montre ou téléphone portable, et il n'y a personne dans les rues pour vous donner l'heure. Fort heureusement, il y a des horloges ! De plus, il y a de nombreuses horloges à Bordeaux et l'heure est venue de partir à leur découverte ! 

Sans doute la plus célèbre des horloges de Bordeaux, celle-ci se trouve sur la façade sud de la Porte Saint-Éloi sous la Grosse Cloche. Elle est accompagné de son cadran d'équation solaire, sujet d'un dossier dédié sur Invisible Bordeaux il y a quelque temps. L'horloge est bien opérationnelle par contre la fonctionnalité "date" est bloquée sur un mardi du mois de juin depuis un bon moment.
Sur la face nord de la porte Saint-Éloi on peut observer cette horloge qui propose aussi un globe indiquant les phases lunaires.
Ces deux jeux de quatre cadrans sont un point de rencontre incontournable sur la place de la Comédie !
Cette horloge pleine de couleurs se trouve du côté nord de la place de la Bourse.
Ces chiffres romains ont connu des jours meilleurs sur la Bourse Maritime.
L'horloge des Galeries Lafayette est l’œuvre de l'entreprise familiale Lussault, créée près de Poitiers et installée aujourd'hui un peu plus à l'ouest à Tiffauges.
Toujours sur la rue Sainte-Catherine, cette Rolex géante annonce l'ambiance qui doit primer dans la bijouterie Mornier.
Cette "Horlogerie d'Antan" sur le cours Maréchal-Juin a choisi un modèle moins bling-bling signé par la maison Brillié de Levallois-Perret.
Cette autre horloge Brillié (actuellement hors service) se trouve barrière de Médoc sur la façade de l'ancien bureau d'octroi.
Cette horloge (également hors service) dans l'enceinte du dépôt de bus de Lescure survivra-t-elle aux importants travaux en cours ?
Eh oui, c'est bien une horloge Siemens (ainsi que des guirlandes électriques) sur la rue Notre-Dame.
Nous sommes cours de l'Argonne devant l'ancien hôpital des enfants, et la première de trois horloges dans cette sélection signées par l'horloger bordelais Gaston Guignan (qui est également à l'origine de l'horloge à cadran à équation solaire de la porte Saint-Éloi).
Gaston Guignan a fondé son entreprise en 1850 et les horloges Guignan ont continué à être produites jusqu'en 1950. Celle-ci est à retrouver sur la façade de l'abbatiale Sainte-Croix.
Cette belle horloge Guignan domine la Place du Marché des Chartrons. 
Il reste encore quelques horloges (dont certaines très surprenantes) à découvrir dans la deuxième partie de ce dossier, disponible en cliquant ici !

This article is also available in English!

0 commentaires: